Le trail du bout du monde a été initié en 2004. Après seulement quelques années, il est considéré comme l’un des plus beaux trails de France. Proposant 3 distances – 20, 37 et 57 km –, le TBM se court sur le sentier côtier du GR34, à la pointe du Finistère.

L’édition 2019 du Trail du bout du monde aura lieu le samedi 6 et dimanche 7 juillet.

Présentation du trail du bout du monde

Le TBM se déroule sur un week-end avec une première épreuve de 20 km débutant le samedi en fin d’après-midi (17 h 30). Les trails de 37 et 57 km démarrent quant à eux tous deux le dimanche en début de matinée (à partir de 8 h 00). Ce trail compte pour le challenge de l’OTT (Ouest Trail Tour), dont il est la 4e épreuve. Les dénivelés varient de 200 à 900 m positifs en fonction des épreuves. La technicité des circuits entraîne des relances permanentes, avec une vue à couper le souffle sur l’océan.

Plusieurs ravitaillements sont répartis le long du parcours et se combinent avec les différentes épreuves :

  • après 10 km pour le 20 km ;
  • au 15e puis au 25e km pour le 37 km ;
  • au niveau des 15e, 25e, 37e et 47e km pour le 57 km.

À noter
Aucun ravitaillement n’est autorisé en dehors des zones prévues sous peine de disqualification.

Les parcours
  • 20 km en boucle
  • 37 km en ligne
  • 57 km : combinaison du 37 km avec en plus une autre boucle de 20 km

Carte du parcours et des différents circuits

Bon à savoir :
Le parcours de 57 km propose également un circuit en duo réparti sur 37 + 20 km.

Lien vers la page des résultats

Pourquoi participer au trail du bout du monde ?

Outre le dépassement de soi, le TBM est une excellente alternative aux marathons et semi-marathons. Les terrains instables et glissants permettent d’améliorer sa technique de course, et les différentes relances rythment le parcours durant toutes les épreuves. Le TBM est également l’occasion d’œuvrer pour une action sociale. En prélevant un euro par participant, l’organisation du TBM remet chaque année un chèque à une association œuvrant pour la bonne cause. Et cette année votre sueur contribuera à l’achat d’une nouvelle lame de compétition pour un jeune athlète handicapé. De quoi redoubler ses efforts !

Comment s’équiper pour le TBM ?

L’équipement indispensable

Réserve d’eau obligatoire :

  • 0,5 litre minimum pour le 20 km ;
  • 1 litre minimum pour les 37 et 57 km.

Courir un trail ne s’improvise pas. Si la condition physique est primordiale, l’équipement l’est tout autant. De bonnes chaussures de trail, confortables et déjà « rodées » de préférence, sont indispensables. Côté vêtements, une casquette de protection ainsi qu’un coupe-vent pourront compléter votre tenue habituelle et s’avérer utiles en fonction des aléas de la météo de bord de mer.

Comment s’inscrire pour le TBM ?

Les inscriptions se font en ligne et sont soumises à la fourniture d’un certificat médical pour chaque épreuve. Notez que les inscriptions sont limitées à 220 pour les 4 courses.
Lien vers la page des inscriptions


Reconnu pour sa biodiversité, le Finistère ouest est un vrai écrin naturel. Avec en plus un passage à travers la rade de Brest, le TBM vous invite à découvrir des sentiers techniques autrefois parcourus par les douaniers, avec une véritable impression de se sentir au bout du monde.

Les points clés à retenir sur ce trail

  • Ouvert aux licenciés et aux non-licenciés.
  • Ouverture des inscriptions le 17 mars 2017.
  • Météo variable.
  • Repas après course compris.