Le trail, une course à pied se pratiquant de manière exclusive sur des terrains accidentés dans la nature, dispose aujourd’hui de plus en plus d’adeptes. Les courses de trail sont organisées à la campagne, en montagne ou en forêt. Avec une distance d’une dizaine de kilomètres à parcourir, on peut parler de trail. Toutefois, en général, les traileurs passent par des chemins balisés pouvant dépasser les 170 kilomètres. De ce fait, cette discipline requiert de l’expérience, mais aussi des équipements adaptés. Chaussures résistantes assurant une excellente adhérence, sac à dos, poche d’eau ainsi que quelques collations sont indispensables. L’organisation d’une course de trail implique plusieurs acteurs, dont des bénévoles. Chacun de ces derniers contribue dans la réussite d’un tel évènement.

L’importance de la présence des bénévoles lors d’une course de trail

Être bénévole et jouer un rôle dans l’organisation d’une course de trail constitue une expérience hors du commun. Il s’agit d’une occasion pour faire de nouvelles connaissances. En effet, le bénévole est mené à côtoyer de nombreux individus, dont les organisateurs de l’événement, les coureurs ainsi que leur proche.

Plusieurs tâches attendent les bénévoles dans le cadre de l’organisation d’une course de trail. Il y a, par exemple, le balisage des parcours, la prise en charge des inscriptions, l’installation des infrastructures d’accueil des coureurs (village), les ravitaillements et les dotations destinés aux traileurs, la remise de dossards, la communication des consignes, la préparation de repas de fin de course, la distribution de repas aux coureurs et aux bénévoles, le rangement, le nettoyage, etc. L’organisation de ce type d’événement se révèle toujours assez compliquée et requiert l’implication de nombreuses personnes.

Grâce au bénévolat, le montage de barnums au niveau de l’aire de départ et d’arrivée s’effectue rapidement. Les bénévoles participent également aux différentes animations. Les postes de signaleurs sont attribués à quelques volontaires. Ces derniers doivent se positionner au niveau des intersections et montrent le chemin aux traileurs. En plus d’indiquer la direction à suivre, ils peuvent offrir des cris d’encouragement. Souvent, leur sourire suffit à donner du courage aux coureurs. En outre, il faut des bénévoles pour s’occuper du pointage des coureurs à certains points du parcours. Après la course, des personnes sont indispensables pour prendre en charge la remise des médailles et le retrait des dossards. Lorsque l’événement est terminé, les bénévoles s’occupent de débaliser les parcours et démontent le village trail.

En plus du bonheur ressenti lors de la réalisation des différentes missions, les bénévoles reçoivent souvent des cadeaux de la part des organisateurs. T-shirts, casquettes et sacs figurent parmi les nombreux lots pouvant être reçus. Les cadeaux peuvent parfois se multiplier en fonction du nombre de sponsors et partenaires de l’événement.

Crédit photo: L’échappée belle

Crédit: L'échappée belle

Les médecins/pompiers

Les organisateurs des courses de trail doivent se préparer à toute éventualité concernant le bien-être des coureurs. Des professionnels de santé sont alors sollicités pour prendre en charge les participants souffrant d’un malaise ou des conséquences d’un accident.

Des médecins sont toujours présents sur les lieux de déroulement d’une course de trail. Ils interviennent immédiatement ou dans les plus brefs délais en cas d’urgence. En plus des médecins, des équipes de secouristes sont constituées. Les principaux objectifs des membres des équipes de secours se résument en trois points : « protéger, secourir et alerter ».

La Croix-Rouge dispose de l’agrément opérationnel de sécurité civile. Elle possède alors des qualifications pour assurer les couvertures sanitaires lors de différents types de rassemblements (événements culturels, sportifs, etc.). Une couverture sanitaire est mise en place via des postes de secours. Son dimensionnement nécessite l’établissement d’une grille d’évaluation des risques. Il est question de calculer le ratio d’intervenants secouristes. Chaque dispositif d’intervention est instauré grâce à l’implication de plusieurs secouristes bénévoles.

Les secouristes sont des bénévoles formés par la Croix-Rouge. Cette dernière leur fournit aussi des équipements leur permettant de remplir efficacement leur mission. Toutefois, un secouriste ne peut remplacer un médecin. Son intervention se limite à assurer la protection d’un blessé ou malade et de prodiguer les gestes de premiers secours. L’objectif de cette opération est de stabiliser ou d’améliorer l’état de santé de la personne. Ensuite, le secouriste peut dresser un bilan et le fait parvenir à un médecin régulateur du SAMU.

Des sapeurs-pompiers volontaires peuvent aussi intervenir pour aider dans la gestion des risques et contribuent au maintien de l’ordre public lors des événements comme les courses de trail. Les organisateurs doivent faire le nécessaire pour faciliter le déplacement des pompiers dans toutes les zones concernées par l’activité sportive.

La sécurité

Lors d’un trail dans la nature, surtout avec les très longues distances, nul n’est à l’abri des risques de blessure. L’athlète peut alors être contraint de s’immobiliser en attente des secouristes. Or, l’arrivée des secours peut prendre du temps à cause d’aléas climatiques ou autres motifs. De ce fait, mieux vaut faire preuve de sagesse et de respecter les règles basiques :

  • Évitez de vous arrêter dans les hauteurs (points hauts).
  • Lorsque vous ne parvenez pas à trouver une balise, ayez le réflexe de revenir vers la dernière devant laquelle vous êtes déjà passé.
  • Évitez de sortir des chemins prévus pour la course.
  • Avant le départ, informez-vous sur les conditions météorologiques.
  • Bien s’équiper permet de se protéger du froid et des effets du soleil.
  • Évitez de vous changer en plein vent.
  • Fournir à l’organisme un apport en énergie suffisant tout en assurant l’équilibre entre sucres rapides et sucres lents est essentiel.
  • Bien s’hydrater tout au long du parcours.

Pour des raisons de sécurité, certains organisateurs exigent une assurance individuelle aux participants à une course de trail.

En vue d’organiser une course de trail, des moyens matériels et financiers sont obligatoires. Toutefois, il faut surtout des ressources humaines importantes. Étant donné que le trail est une discipline appréciée partout dans le monde, trouver des gens prêts à s’impliquer volontairement dans toutes les étapes de l’organisation n’est pas compliqué. Il suffit de publier des annonces de recrutement de bénévoles.

Les volontaires mettent leur énergie au service d’autrui et ressentent une pleine satisfaction après avoir contribué à la réussite d’un événement de grande envergure. Les courses de trail ayant lieu de manière régulière connaissent un grand succès grâce aux bénévoles. Être bénévole ce n’est pas uniquement avoir du travail à faire. Il s’agit aussi d’une occasion de partage et de convivialité. Les tâches nécessitant l’intervention des volontaires sont nombreuses. De l’installation de salle pour les inscriptions à la mise en place de balises tout au long des parcours, en passant par la création d’un village pour coureurs, des missions variées doivent être remplies avant la course. Lors de la course, il y a les activités en lien avec le ravitaillement, les animations, l’orientation et le contrôle. Après la course, la remise des prix, la distribution de repas pour tous ainsi que le nettoyage nécessitent des personnes dévouées.